Construction de « L’Amiral Courbet » 1900

Voici la construction d’un trois Mâts carrés. La mise en chantier date de 1900, construit sur les chantiers nantais ; c’était la fin des grands voiliers.

Pour réaliser cette maquette au 1/100, je me suis procuré un plan du magazine MRB. Vous pouvez apercevoir la mise en place des différents couples. La coque est, en réalité, en acier. Au départ je l’ai faite en balsa, et ensuite plusieurs couches de mastic, produit, en général, pour les carrosseries de voitures, après ponçage

.1.jpg  2.jpg  3.jpg

Ceci est un aperçu du gaillard arrière. Le pont est fait de 2 couches. Tout d’abord, une plaque de samba et ensuite des lamelles de 2 mm de large, collées les unes après les autres. Pour le bastingage, j’ai utilisé du tube laiton de diamètre 1 et fil de laiton soudé.

4.jpg

Et maintenant une vue du gaillard avant. D’après le plan, il y avait 3 ancres posées. J’ai donc fabriqué 3 ancres à jas, avec du tube laiton et chutes de fils électriques, tout ça soudé, limé. Une fois peint, le résultat est assez convaincant. Pour la petite grue, toujours du laiton, de la soudure…… et de l’imagination car malheureusement, le plan n’était pas assez précis.

5.jpg

Là, on peut apercevoir 2 treuils ; les tambours sont en laiton plein que j’ai tourné.

6.jpg

Ici ce sont les chaloupes au nombre de 6. La coque est taillée dans la masse et ensuite poncée et encore poncée !

7.jpg 

Et ici, une vue d’ensemble avant la pose de la mâture

91.jpg  10.jpg

Maintenant c’est la pose de la mâture et je n’ai fait que suivre le plan

11.jpg

Une vue de la grue et des 3 ancres. Là, c’est une touche tout à fait personnelle, car le plan n’était pas assez explicite ; c’est fait à partir de tubes laiton soudés, poncés

12.jpg

Ici, on aperçoit quelques poulies en construction ainsi que les ridoirs ; ils sont aussi en tube laiton avec des petits anneaux soudés aux extrémités, les poulies en contreplaqué de 2 mm, percées et poncées

13.jpg

Une vue du gaillard arrière ; là, je n’ai fait que respecter le plan, rien d’original

14.jpg

Alors là, c’est le début d’un jeu de patience : la mise en place des haubans

15.jpg  16.jpg

Une autre vue sur les haubans, pas facile surtout à l’échelle 1/100è

17.jpg  18.jpg

Une vue d’ensemble, et la pose des premières poulies

19.jpg

Mise en place des voiles ; celles-ci ont été réalisées par mon épouse qui en a vraiment bavé, d’une part de la petitesse des voiles, et d’autre part du nombre (30 au total).

Quant à moi je me suis contenté de les poser, ce qui n’est pas non plus une mince affaire.

20.jpg    21.jpg 22.jpg 23.jpg 24.jpg

Sur le grand mât et sur le mât de misaine, je me suis amusé à roule les voiles pour essayer d’obtenir un effet de réalité

25.jpg

Sur le gaillard avant, ce n’était pas sur le plan mais j’ai rajouté des bailles à drisses (sorte de panier pour ranger les cordages)

2.jpg

Là, on aperçoit le mât de charge avec une palette de tonneaux (peut-être du rhum !!)

3.jpg  4.jpg

Et maintenant la vue d’ensemble, sur ce fier grand voilier, majestueux, prêt à fendre les océans.

8.jpg  9.jpg  10.jpg

Bon vent !



Laisser un commentaire

candy0409 |
themarion |
elsaaah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lilstaf96
| L' oeil raconte ce qu'il voit
| Portfolio GDimages